Tuesday, July 11, 2017

Brazzaville, République du Congo | 1er vol | AF896 | PCB




Hello mes petits asticots, 

Je sais, je suis une très mauvaise bloggeuse ; cela fait près de 9 mois que j'ai laissé à l'abandon mon blog... Et à ma décharge ce fut une année scolaire plutôt chargée, entre cours à distance, boulot à plein temps, permis, concours pour les écoles de commerce, et l'aventure Air France... Mais j'ai enfin le temps de souffler un peu, et de faire un petit point. 

Tout commence donc en Janvier, où j'avais décroché un CDD de 4 mois et demi, dans une entreprise, dans le domaine de l'aéronautique. 
En parallèle de cela, j'avais été convoquée pour une journée de recrutement, chez notre compagnie aérienne nationale. 10 jours plus tard j'apprends pour mon plus grand bonheur, que je fais partie des quelques 350 étudiants parmi plusieurs milliers de candidatures, a pouvoir voler dans les airs cet été, en tant que PCB (personnel complémentaire de bord) long-courrier. Débute alors un long processus, entre semaine de formation commerciale, formation sécurité, visites médicales, essayages d'uniformes, demande de visas... avant la tant attendue mise en ligne. 

Je vous épargne donc les détails du parcours du combattant, et passe donc directement à mon premier vol. 


Beaucoup d'appréhension accompagne donc ce tout premier vol, en tant qu'hôtesse de l'air étudiante.. J'arrive donc un chouilla stressée mais également enthousiaste, devant la salle de briefing, apparemment le pilote manque à l'appel, ils ont donc "déclenché" un pilote de réserve. Personne ne semble se connaître, mais on ressent déjà une bonne cohésion, vient alors l'attribution des postes de travail, j'explique d’emblée que c'est mon 1er vol, l'équipage me souhaite donc la bienvenue, en me mettant rapidement à l'aise. 
C'est partiiii, départ en bus des locaux d'Air France après de brèves salutations aux CDB (commandant de bord) et OPL (copilote) pour rejoindre l'avion stationné au large. 

Premier vol plutôt mouvementé : 44 enfants, 5 UM.. le vol est plein... les mamans et les enfants ne sont pas toujours assis à côté... Il faut donc essayer de jouer au tétris de la meilleure façon possible. 

Après le décollage arrive donc le moment de mon fameux premier service, j'étais quelque peu angoissée, qui plus est il débutait en premium... Et tirer un trolley (voiture repas..) est plus difficile qu'il n'y parait (équilibre et muscles requis :p).
Bref, vient alors la 1ère demande de boisson : "whisky coca avec glaçon svp". 
Coca versé dans le verre, sans éclaboussure : checked ✔. Quant au glaçon il a "sauté" sur le passager... (bah oui, sinon ce n'est pas drôle si tout se passe comme prévu). 😂

Mis à part cela, et la pénurie de plats au Poulet, en fin de service, dans l'ensemble tout s'est relativement bien passé, même si le vol aller était plutôt dense et que mes pieds sont clairement en compote ( je vais d'ailleurs investir dans des geox...) 

Le stress dû au 1er vol fut rapidement dissipé, grâce à un équipage au top : entre bienveillance, bizutage, professionnalisme, humour, et gentillesse. Je n'aurais pas pu espérer mieux, ils ont su apporter des réponses à toutes mes questions, même en période de rush, et toujours avec le sourire. Bon, j'ai aussi subi un gentil bizutage de bienvenu, et bien évidemment je n'ai à chaque fois rien vu venir :). 

Bizutage épisode 1 : En milieu de vol, ils m'avaient collé des étiquettes "ne pas débarquer" sur le dos , je n'avais absolument rien remarqué , et après 1 aller-retour en cabine , un passager m'interpelle pour me dire : " madame, vous avez quelque chose sur le dos...", il m'aide même à les retirer :)

Bizutage épisode 2 :  à l'approche de l'atterrissage, mon adorable CC(chef de cabine) me dit : "Viens on a besoin de toi pour un briefing urgent en porte 2", quelque peu inquiète je rejoins une partie de l'équipage en porte 2, et là on m'annonce la couleur : 
"Ecoute, on a un soucis avec ton visa, tu ne peux pas aller à Kinshasa avec nous demain, tu restes à Brazzaville, sauf qu'AF ne prend pas en charge les frais plutôt élevés... Et puis l’hôtel risque de ne plus avoir de chambres. Tu devras sûrement te trouver quelque chose en extérieur, on a essayé de te trouver un vol retour de Brazza, mais il est plein...". Et là silence... je me décomposais, j'avais du mal à visualiser ce qu'il était en train de se passer, ma CCP (chef de cabine principale) arrive, et de surcroît acquiesce. Je me demandais comment on avait pu zapper une info aussi importante que le visa... Je m'imaginais déjà faire passer ma paie (avant même de la recevoir) dans l'hôtel, et dans un vol retour. Et puis il continu "bon bah au pire essaie de voir avec le chef de secteur sur place tu loges avec lui... Mais bon tu sais il est pas mal occupé avec ses prost**tuées...." et là je bug, je ne réalise que lorsqu'il crie "mais noooon c'est pas vraiiiii voyons ! On t'a bien eu !!!" 😂Bien joué !

Après cet ascendeur émotionnel, arrive alors le moment de l’atterrissage, puis le débarquement des passagers, on vérifie que rien n'a été oublié, qu'il n'y a plus personne à bord, et enfin c'est à nous de sortir de l'avion. Direction hôtel avec la navette, un pot d'arrivé nous attend, et nous y retrouvons d'autres équipages, arrivés avant nous, j'y croise même deux autres PCB ! 
On ne tarde cependant pas trop, car la fatigue commence à se faire ressentir, je rejoins donc ma jolie chambre d'hôtel, et je m'empresse d'asperger tous mes vêtements et draps de spray anti-moustiques.. Eh oui zone impaludée oblig'.. 
Petit facetime avec la madre pour la rassurer, et dire que je suis bien arrivée à destination, avant de faire un gros dodo bien mérité.


Le lendemain, après avoir demandé l'autorisation à ma CCP (Chef de cabine principale), je décide de partir en vadrouille avec Emma, autre PCB, pour visiter un peu la ville malgré les restrictions. Car je trouve cela tellement dommage d'être dans un pays pour la 1ère fois, sans en voir la couleur. Et puis Bernard, notre chauffeur de taxi, était là pour nous guider, tous les éléments étaient donc réunis pour une petite escapade réussie. 

Programme : 
  • Marché du plateau ( plutôt touristique, d'où les prix plus élever que la moyenne, mais de magnifiques tableaux, et objets artisanaux ..) 
  • Aperçu de la basilique Sainte-Anne, située dans le Centre-Ville de Brazzaville et Poto-Poto
  • Marché de Poto-Poto, moins touristique, nous y avons acheté 2 robes aux tons colorés (pour 3000 CFA/robe soit environ 4,5 euros)
  • Palais présidentiel, siège de la présidence de la République du Congo (que nous n'avons pas le droit de photographier). 
  • Achat de petits souvenirs, avant de rentrer à l'hôtel et de profiter de la piscine :)  
Les élections ont mis de l'ambiance dans la ville, klaxons, voitures avec de la musique, des trompettes, pour supporter leur candidat. 
Il est vrai qu'une blonde, et une asiatique ne se fondent pas réellement dans la masse, à Brazzaville, il était donc assez marrant de voir parfois certaines personnes nous fixer, et nous faire des signes, mais les locaux étaient pour la plupart très avenants, sympathiques, et ouverts à la discussion. 

C'était une 1 ère en Afrique, et même si ce fut express, j'ai été ravie de pouvoir découvrir un bout de la République du Congo. 


Après cette petit virée touristique, on profite un peu du soleil, et de la piscine, avant de se précipiter dans nos chambres respectives, pour faire nos valises et surtout dormir un peu avant le vol retour de nuit. Celui ci fut plus difficile que celui de l'aller, de part la fatigue, mais dans l'ensemble (mis à part la chemise tâchée de vin rouge d'une passagère, un Gin Tonic pas tout à fait maîtrisé, et le vomi d'une petite...), le vol s'est également relativement bien déroulé. 

Bizutage épisode 3 : Après l’atterrissage, le CDB (commandant de bord) fait son annonce habituel, et y ajoute " Bravo à Mathilde, pour son 1er vol, je vous invite à tous lui faire la bise, en partant", 150 bises c'est plutôt pas mal... et des petites qui me font des câlins en partant, so cuteee. 

Bref, voilà, est arrivé le moment de me séparer de mon super équipage, qui pour ne pas arranger l'émotion qui m'envahissait déjà, m'a adorablement remis mon certificat de premier vol + de beaux cadeaux... Je ne les remercierai jamais assez pour avoir fait de mon 1er vol une expérience unique, et beaucoup moins stressante que prévue. 

C'est le début d'une petite série de vols, mais cette 1ère expérience sera sans doute la plus marquante. Encore merci à ma skyteam du tonnerre ! 
Tournage d'un clip d'un artiste local :) 

 Kit indispensable d'une hôtesse de l'air :p

Des bisous à vous, et à bientôt pour de nouvelles aventures :)

7 comments:

♥Mimi said...

welcome (almost) back!
lovely outfit.
tres belle (:

my name is Chloé said...

Puré mais free :@ Ca fait 3 semaines que je n'ai plus internet chez ma mère. Je les ai appelé genre dix fois. Merci la facture de téléphone!

Sully Gumb said...

J'aime beaucoup son look

Glory of the Snow said...

Great photos! :)

www.gloryofthesnow.com

Annie hair sisters said...

Nice photos!! It seem there is a wonderful place!!

Alejandra said...

wow, fantastic place to go!
HAPPY WEEKEND,
xoxo
https://stylishpatterns.blogspot.com.es/

Think Pink said...

Great post !
Follow for follow ?
New post at my blog https://hisandherway.blogspot.ba/ ❤